Villes et banlieues

La reproduction des aquarelles impose la plus grande fidélité possible aux couleurs choisies par l'artiste. Par contre, la photographie de plaques de cuivre n'a pas le même impératif. Premièrement, les plaques de cuivre n'ont pas initialement été gravées pour être exposées directement. Elles ne sont qu'un moyen intermédiaire pour obtenir un tirage avec de l'encre noire sur un papierblanc (dans le cas de l'oeuvre de R.M. CARTER). Deuxièmement, la couleur exacte des plaques de cuivres n'existe pas. Cette couleur peut varier  énormément en fonction de l'angle avec la lumière, de la profondeur de la gravure et de la nature de la lumière (dirigée ou enveloppante). Partant de cette observation pourquoi ne pas pousser plus loin l'exercice en post-production? 

Train à vapeur et foule préssée

Train à vapeur et foule préssée
Plaque de 12 cm. x 18 cm.  Cette gravure a probablement été conçue dans l'esprit du roman "Les villes tentaculaires" d'Emile VERHAEREN auquel il consacra plusieurs illustrations.

Un coin de banlieue : 3 variantes

  • Un coin de la banlieue parisienne

1)  éclairage diffus et lègère sur exposition.
2 ) éclairage  uniquement en lumière frisante. Les à-plats sont noirs. 
3) Un détail de la plaque. Cette reproduction est beaucoup plus fidèle. La couleur de la plaque de cuivre est respectée. Le soleil derrière la grue est un effet d'éclairage faisant ressortir le détail de la gravure et les rayures du cuivre.

Deux masures : 2 variantes

Deux versions d'une même plaques de 12 x 18 cm. La première montre la plaque sans oydation. La seconde  présente une forte oxydation.

La banlieue à Paris

La vielle (un quartier de Paris)

Bien que cette plaque de 18 x 27 cm. fut gravée en 1973, elle représente un quartier de Paris donnant sur Notre Dame. Ce quartier n'existait plus à cette date. Mais R.M. CARTER avait probablement repris un croquis datant d'une vingtaine d'années. 

Rue Julien le Pauvre

La rue Julien le pauvre

Plaque de 12cm x 18 cm. La rue Saint-Julien-le-Pauvre est une voie située dans le quartier de la Sorbonne du 5ème arrondissement de Paris. 

Usine en banlieue

Usine en banlieue

Plaque de 12cm x 18 cm. René Marcel CARTER aimait dessiner des vieilles maisons ou des quartiers anciens. Les batisses modernes lui semblaient ennuyeuses et fâdes.

Vaison la Romaine (1951)

Vaison la Romaine

Plaque de 12 cm. x 18 cm.

Le violoniste des rues

Le violoniste 1930
Plaque de cuivre gravée à l’eau forte de 12 cm x 18 cm. R.M. Carter lisait les journaux. Il avait le goût du canular. Un jour il prétendit qu’il avait croqué le déjà célèbre violoniste YEHUDI MENUHIN venu se faire un peu d’argent dans les rues de Paris. Or justement en 1930, la famille MENUHIN s’était installée à Ville-d’Avray pour quelques années.

Cheval de livraison

Cheval de livraison

Plaque de 12 cm. x 18 cm. R.M CARTER déplorait le remplacement des chevaux de livraison par des chevaux-vapeur.