Un tableau

Quatre harengs

René Marcel CARTER  fut surtout un excellent illustrateur. Il n'exercça ses talents de peintre que très rarement. La plupart de ses tableaux ont disparu.  Certains figurent dans la rubrique "Oeuvres perdues de vue".

Seuls deux tableaux font partie des oeuvres que René Marcel CARTER donna à  Jean-Pierre MAUBERT. Ce sont deux représentations de harengs. Seul le plus remarquable des deux tableaux est présenté ici. Il fut peint en 1946. Le premier datait de 1936.  A ce sujet R. M. CARTER déclara deux choses : premièrement la couleur des harengs est un immense défi pour les artistes peintres, deuxièmement en dix ans les prix de ce poisson avaient scandaleusement augmenté. 
Lorsqu'il offrit ce tableau, René Marcel CARTER jubila en racontant l'histoire dramatique et suréaliste suivante arrivée à un individu persuadé de la théorie de l'adaptation accélérée des espèces. "Cet individu  acquit un hareng vivant qu'il installa chez lui dans un aquarium d'eau de mer. Chaque jour il retira la valeur d'une cuillière à café d'eau de l'aquarium. Le harengs s'habitua si bien qu'à la fin l'aquarium étant vide, l'individu installa le hareng dans une cage à serins. Le hareng continua d'y vivre très bien jusqu'au jour où la femme de ménage laissa la cage ouverte par mégarde et le hareng s'échappa et tomba dans le seau de ménage. Il s'y noya." 
De mauvaises langues prétendent que l'individu s'entéta et partit  s'installer avec sa petite cuillière sur les bords de la mer d'Aral avec les conséquences qu'on connait aujourd'hui.