Pré-histoire

RM Carter et la pré-histoire

Quelques romans écrits au début du vingtième siècle par Edmond Haraucourt ("Daâh le premier homme") et les frères Boex sous le pseudonyme de J.H. Rosny passionnèrent le jeune René Marcel. Aventure et  animaux sauvages gigantesques : tout ce qu'il adorait dessiner. Après la guerre de 14-18, R.M. CARTER eut l'audace inouïe de proposer ses talents à l'un des deux frères Boex. Il écrira dans ses mémoires : "Je suis allé voir Rosny aîné, rue de Rennes. Il me reçoit assis sur un divan, en robe de chambre, me tend la main, cette main qui a écrit « Vamireh » — avec son frère, je crois — « Le félin géant », « La guerre du feu » ces magnifiques romans d'aventures qui ont enchanté ma jeunesse, que je relis toujours, y découvrant sans cesse des beautés nouvelles. Mes dessins intéressent Rosny, mais il ne sait s'ils pourraient être reproduits par les procédés courants. Évidemment je n'avais pas songé à cela."  TimideR.M. CARTER n'insista pas. Les dessins qui suivent dans cette rubrique ne sont certainement pas les seuls qu'il réalisa sur le thème de la préhistoire.

Mais où sont passés les autres ?

Dessin pour Daah

Le premier homme près du torrent

Les arbres au bord du lac

Falaises

Grand mamouth velu

Mamouth contre ours

Bain

L'auroch

L'homme

La horde

Le champ du départ

L'ours contre l'homme

Un bon loup est un loup mort

l'homme et les loups morts

La fuite des bisons

Les aurochs (ou Urus étaient) des taureaux sauvages . Ignorant ce point R.M. CARTER les a représentés comme des bisons. Erare humanum est!

Troupeau d'urus

Bison

Chasse au bison

chasse à l'auroch

Chasse à l'élan

Combat avec l'ours gris

ours gris

Chasseurs s'éloignant

Un paysage

Deux paysages

Trois paysages

C'est la lutte finale

Fallait pas l'énerver !

La main au cul ... de lampe

Couple de lions

Félin dans la brume

Machairodus

Lion crépusculaire

Encore un

Ours des cavernes

Panthère prèhistorique

L'arrivée  de la panthère sur terre, très antérieure à celle de l'homme, remonterait à 3 millions d'années.    R.M. CARTER préférait ce félin à tous les autres. Mais, dans son esprit,  il y a dix mille ans, elle devait être encore plus imposante qu'aujourd'hui.